Feed on
Posts
Comments

Les musiques du sud

Pour un retour, et pour vous souhaiter une bonne année 2011,  une note plus musicale que médicale…

La musique méditerranéenne à l’honneur avec deux sélection:

Une très belle danse de Nawall Raad et La thématique musiques de méditerranée de Cine4me

Je vous conseille le documentaire de Didier Zulli sur les musiciens algériens.

Bons visionnages ; -)

Le  festival de musique internationale, hors norme et résolument artistique se deroulera du 3 au 8 juin a Paris.

L’occasion d’expérimenter de nouveaux sons sans oublier de protéger ses oreille … ;-)

…. VILLETTE SONIQUE ….

Avec les beaux jours, reviennent les bonnes résolutions : retour à la piscine. Cette fois, je suis équipé pour protéger mes oreilles de l’eau. J’ai donc testé plusieurs produits. Parmi les choix possibles :

  • Le bouchon silicone Quies, environ 5 euros les deux paires, mais a malaxer et finalement pas très hygiénique ;
  • Les bouchons mousses coniques Quies, prévus pour une utilisation anti-bruit mais qui empêchent très bien l’eau de rentrer sont encore moins chers
  • Les bouchons natation Speedo réutilisables (5 euros la paire chez le marchand, biofuse aquatic earplug, excusez du peu!)

A l’usage, le bouchon spécial natation est plus confortable car plus étroit et ne gène pas même en utilisation prolongée. Sa mise en place est relativement aisée et la petite poignée pour le retirer est bien pratique. Bien que ce ne soit pas sa fonction première, il isole aussi du bruit : adieu cris et remous, la séance piscine est bien plus relaxante…

bouchon d’oreille natation speedo biofuse aquatic earplugMeilleur choix pour mes bouchons de natation : les Speedo en piscine puisque que je peux les laver juste après. Pour la natation en mer, ce sera rien ou bien les bouchons anti-bruit coniques.

Ceci dit, j’ai ainsi testé la perte d’audition! Lorsque j’ai retiré mes bouchons d’oreille, mon partenaire de piscine m’a dit « ah, c’est pour cela que tu n’entends rien ! » alors que je ne m’étais pas aperçu d’avoir loupé quelque chose. C’est bien pour cela que les malentendants débutants ont la fausse impression de pouvoir faire illusion alors que leur entourage sait très rapidement qu’ils n’entendent plus bien.

On associe souvent les bruits forts a un risque de surdité…

Une nouvelle étude montre qu’une augmentation du bruit ambiant au dessus de 35dB pendant le sommeil augmente la pression artérielle. Les personnes vivant dans un environnement bruyant mettent quelques jours pour s’endormir correctement. Cependant même si le sujet s’est habitué au bruit et dort, sa pression artérielle montre que le bruit reste une source de stress.

MedlinePlus: Airplane Noise Boosts Blood Pressure Even During Sleep

L’étude du Dr. Jarup de L’imperial College de Londre a porté sur 140 personnes vivant à proximité d’un aéroport. Les chercheurs ont mesure à distance leur pression artérielle et le niveau de bruit dans la chambre. Ils ont trouve une augmentation significative de la pression artérielle quand le niveau de bruit passait au dessus de 35 dB. Ceci même si le sujet ne se réveille pas. Ce niveau de bruit est atteint quand un avion passe, à cause du bruit de la circulation voire par un ronflement voisin. Plus le bruit est important plus la tension artérielle augmente.

Si on rapproche ces recherches de celles (11000 personnes) du Dr. Davis de l’Université de British Columbia qui a montré que l’exposition au bruit (niveau sonore élevé) au travail double la probabilité d’un accident cardiaque mortel, cela fait peur.

“We know that noise from air traffic can be a source of irritation, but our research shows that it can also be damaging for people’s health, which is particularly significant in light of plans to expand international airports,” said Dr. Lars Jarup, Imperial College London.

Un tres bon site resource sur le bruit, ses effets sur la santé, la réglementation : Bruitparif

Les effets sur la santé de la pollution par le bruit sont multiples :

Les effets sont ainsi de deux types : physiologiques et psychologiques. Le bruit et la gêne qu’il entraîne peuvent ainsi affecter la santé mentale des personnes les plus exposées en déclenchant chez elles des stress répétitifs.

Des valeurs guides relatives aux effets spécifiques du bruit sur la santé et dans les environnements spécifiques ont été proposés par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) en 2000. Voir le tableau des valeurs guides OMS.

Le Conseil Supérieur d’Hygiène Publique de France (CSHPF) a également émis des recommandations relatives aux expositions des populations au bruit aérien (avis du 6 mai 2004). Il préconise ainsi :

- de ne pas dépasser, en façade des habitations, un niveau LDEN de 60 dB(A), toutes sources confondues;

- de respecter pendant la période 22h-6h en façade des habitations, les critères suivants, correspondant aux recommandations de l’OMS en prenant en compte un isolement de façade de 25 dB(A) :

LAeq < 55 dB(A) (toutes sources confondues)

moins de 10 évènements sonores, toutes sources confondues, avec un LAmax > 70 dB(A)

Le seuil de danger acoustique est par ailleurs fixé à 90 décibels. Au-delà de 105 décibels, des pertes irréparables de l’audition peuvent se produire. Le seuil de douleur acoustique est fixé à 120 décibels. Au-delà de 120 décibels, le bruit devient intolérable, provoquant d’extrêmes douleurs et des pertes d’audition.

source: Scientists raise caution about effects of HRT on hearing - Article de EurekAlert
Une étude de 2004 du Centre ICHSR (International Center for Hearing and Speech Research) de l’Université du Rochester a montré que les femmes qui suivent un traitement hormonal de la ménopause réussissent moins bien les tests d’audition que les femmes qui n’ont pas reçu de traitement hormonal. En attendant une étude plus poussée, voila encore un risque* a prendre en compte au moment de se décider pour un traitement hormonal de la ménopause.

Les 64 patientes âgées de 60 a 86 ans ont été testées avec 3 tests d’audition différents. Le groupe recevant un traitement hormonal a obtenu des résultats inférieurs de 10 à 30% à ceux du groupe témoin. Le test le plus discriminant (-30%) a été l’écoute dans le bruit. Ce test correspond a essayer de comprendre ce que vous dit un interlocuteur pendant une soirée (avec un bruit de fond). Ce test mesure non seulement si l’oreille détecte un son mais aussi comment le cerveau traite l’information. Une partie de la perte auditive liée au vieillissement, appelée presbyacousie, est due à la réduction de la capacité du cerveau à traiter l’information auditive.

Les résultats ont surpris les scientifiques qui pensaient que les hormones amélioreraient les capacités auditives à cause de la présence de récepteurs d’œstrogènes dans l’oreille. “C’est comme si le processus du vieillissement avait été accéléré pour ces femmes en ce qui concerne les capacités auditives” dit Robert D. Frisina, Ph.D., professeur ORL au Centre Médical de l’Université de Rocherster

———–*en plus de la phlébite et du cancer du sein. Le site officiel de l’agence française de sécurité sanitaire sur le traitement hormonal de la ménopause.

Deux chercheurs de l’université du Maryland, David Poeppel et Huan Luo, viennent de publier dans Neuron (June 21, 2007,) viennent de publier un article qui lie la capacité à discriminer le langage à une zone appelée “bande thêta” qui oscille en phase avec la durée des syllabes (environ 200 ms). La bande thêta est en réalité la bande de fréquence 4-8KHz. Cette étude confirme donc l’intérêt des aigus pour la compréhension de la parole, puisqu’ils sont impliqués dans la reconnaissance des syllabes. Le résumé indique même que la capacité de discrimination de la bande thêta est liée a l’intelligibilité de la parole

Une traduction toute personnelle du résumé de l’article (particulierement indigeste, il n’est pas facile de traduire de l’anglais scientifique):

Déterminer comment la parole est représentée dans le cortex auditif est un objectif majeur de la neuroscience. Bien que de nombreuses études utilisant l’imagerie neurologique aient produit des résultats intéressants sur le traitement de la parole et des sons complexes, les mécanismes qui permettent l’analyse de la dynamique de la parole dans le cerveau humain restent en grande partie méconnus. Ici, nous montrons que la structure de phase de la réponse de la bande bande thêta (4–8 Hz) enregistré sur le cerveau auditif humain avec une magnétoencephalographie (MEG) suit correctement et discrimine des phrases parlées et que cette capacité de discrimination est corrélée avec l’intelligibilité de la parole. Les conclusions suggèrent qu’une fenêtre temporelle d’environ 200 ms ( période d’oscillation thêta) segmente le signal entrant (parole), en “resettant” et en glissant pour suivre la dynamique du discours. Cette hypothèse sur le mécanisme de l’analyse corticale du langage cortical est fondé sur la modulation des rythmes corticaux inhérents (produits par stimulus) et fournit une preuve de plus sur le rôle de la syllabe comme une variable de traitement de la représentation du discours.

… Aujourd’hui, c’est un billet en forme de lettre au père Noel.

Cher C. Sanchez,

Il y a quelque temps déjà, vous laissiez un gentil message sur la page d’accueil de ce blog*. En suivant votre lien, j’ai découvert que vous travaillez et blogguez pour la société GN ReSound, productrice de prothèses auditives. Je ne connais les prothèses que de loin. Depuis je me suis renseignée.

Vous avez éveillé mon intérêt et j’aimerais bien essayer pour voir écouter ce que cela fait d’avoir une oreille bionique. J’imagine qu’elles sont bien plus puissantes que les amplificateurs d’écoute basiques que l’on peut acheter sur Internet.

  • Peut on les utiliser sur une oreille sans perte auditive ?
  • Quel est alors l’effet ?
  • Est ce que l’on est capable d’entendre une conversation lointaine?
  • Est ce que les espions ont un équipement similaire?
  • Est ce confortable ?

Pour faire bref, cela m’a tout l’air d’un gadget sympa, avec plein de jolies couleurs ;-) même si ce n’est pas vraiment écologique à cause de la consommation en piles. Pourriez vous me faire parvenir un modèle standard (réglé pour une oreille normale) ? Si cela ne vous dérange pas je préfèrerais une châtain ou une violette pour aller avec mes lunettes (le port de lunette n’est pas déconseillé?).

C’est promis, si vous en envoyez une, je vous fais une revue-test.

A. Desroches

*Je vais le supprimer car ce n’est pas vraiment le bon endroit.

Older Posts »